Mars 2016

Dimanche 6 mars

Parcours prévu et réalisé : Remungol – (dir. Locminé) Kerguillaume – Baud – Talvern Nénez – St Thuriau par Bodion. 64 km pour 622 m de dénivelé.

Présents : Martial, Didier, André, Jean-Pierre et Alain.

Dédé P. est également présent au moment de se mettre en selle mais pas dans une tenue de routier. A moitié grippé il préfère renoncer et retourner près de l’âtre. Dédé, « Faits du feu dans la cheminée ; pour te requinquer ; deux trois grogs avant’e coucher ; ça devrait passer».

Le soleil est présent mais également une petite gelée blanche qui nous incite à la prudence notamment dans la descente de la côte « Des Cochons » qui nous mène vers Remungol. Côte « Des Cochons » ainsi nommée par Christian, je veux croire que c’est en raison de la porcherie proche et non autre chose. Tout se passe sans encombre y compris le passage du pont qui enjambe l’Evel.

Participation en baisse au rendez-vous ce matin, le froid ou « l’Ami Ricoré » qui a omis d’avancer la sonnerie de son réveil d’une ½ heure ? Mars et avril, les départs sont programmés à 8 h 30. Il y en a un qui a raté le rendez-vous, on ne s’en plaindra pas : le vent. Sans cet importun, la présence du soleil et les chaussées chéchant, la sortie s’annonce des plus agréables.

C’était se réjouir un peu vite, ce malotru ou plutôt ce malogambettes ous rattrape sur les hauteurs de Plumelin, certes le souffle un peu court (l’effort pour recoller), pour ne plus nous lâcher jusqu’à l’arrivée. Chemin faisant, il, comme on dit dans le jargon, s’est refait la cerise et se joue de notre ardeur au gré des fantaisies de la « femme du cantonnier ».

Entrée de Noal Pondi, une question vient à l’esprit : les Guidonneurs ont-ils enregistré la consigne de sécurité prônée lors de la dernière réunion et vont-ils se l’approprier ? Bravo à vous, le chemin des écoliers pour terminer !

 

Dimanche 13 mars

Parcours prévu et réalisé : Rohan – Bréhan – Plumieux – La Trinité Porhoët – Mohon – Les Forges – Penhouët – Crédin - Kerfourn. 65 km pour 588 m de dénivelé.

Présents : Dédé P, Gérard, Jean-Pierre, Ludovic, Daniel, Martial, André et Alain.

Belle gelée ce matin, les routes étant bien sèches pas de saltos piqués, voire doubles pour les plus talentueux, de prévus au programme du jour. Quasi nul au départ, le vent, forcissant au fil des kilomètres, nous arrive de nord / est. Pour compenser cela, un agréable soleil nous accompagne sans défection.

André, d’astreinte à l’hôpital, ne fait que quelques centaines de mètres en notre compagnie.

Intersection route La Chèze / Les Forges, Dédé P. et Gérard mettent là flèche vers cette dernière localité. A court de formes ? Pas sûr, la méforme, plus surement !

Orphelin de Noyalais, il est convenu de terminer la sortie à Kerfourn. Dans ce cas, pour conserver le kilométrage initial, route de Mauron et la Croix de l’Iff pour rallier Mohon.

Maison forestière des Cinq Chemins, la clairière s’anime, annonce d’une tradition séculaire : la chasse à courre. Au moment de notre passage, nombre de chevaux sont présents, pour la meute, trop tôt. Les trombes de chasse sont toujours dans les étuis, absence de distinctions entre les veneurs et les suiveurs, le calme règne encore sous le couvert. Roi de la forêt, si tu pensais passer un après-midi serein, ne soit pas sur leur chemin. Sinon, il te faudra ruser et courir très vite pour échapper à la visée des trombes, aux cris des chiens et… à l’hallali.  

Les traditions se perdent ! Aussi vieux que la pratique du cyclotourisme, le traditionnel « arrêt pipi » n’a pas été respecté ce dimanche. Perpétuons la tradition, pas votre truc ce rituel ? Faîtes au moins semblant.

Passé Les Forges, Jean-Pierre rentre directement, pas au mieux de sa condition.

Onze heures quinze et des poussières, drame au poste infirmier de l’hôpital, défaaaillance terrrrible d’une infirmière. Mayday, mayday, SuperDédé doit intervenir. Tout juste sollicité, SuperDédé arrive tout de blanc vêtu. Coup d’éponge magique sur le front, un marséçarepart, à l’oreille quelques mots de la même veine que l’éponge, et notre virtuose de l’injection (re)file piquouser à qui en veut pas mais en aura quand même.

Jean-Pierre est arrivé à bon port SuperDédé, tu peux remiser ta DédéMobile.

 

Dimanche 20 mars

Parcours prévu : St Gérand – Kergrist – St Connec – St Caradec – Loudéac – (dir. La Prénessaye) La Chèze - Rohan. 67 km pour 696 m de dénivelé.

Présents : Dédé P, Christian, Dédé M et Yvon.

Routes sèches, temps couvert et fort vent froid de nord/nord/est que les Flamands des Hauts de France qualifieraient « d’écorche vaches ».

Peu nombreux ce matin place du Manoir, le vent, le froid ? Non, quelques Guidonneurs se sont donné rendez-vous au lycée du Gros Chêne pour retrouver des cyclos de clubs voisins et autres vététistes et randonneurs. Chaque année, à pareille époque, nos amis Pontivyens organisent leur traditionnelle « Ronde des Bois », 24ème du nom.

Vu la détermination du divin Borée, les « Noyalais » se détournent du circuit prévu pour rejoindre Loudéac, sans passer par la case St Caradec ni les précédentes, puis tournent le dos à La Prénessaye et… au vent. Le retour au bercail se fait par Kergrist via St Caradec et St Guen. Quelques kilomètres en moins au compteur, du jus en plus pour le moteur.

A Loudéac, Dédé M. rebrousse chemin, papa est attendu par la relève.

La Ronde des Bois accueille : Martial, Didier, Jean-Pierre et Alain plus Jimmy sur le circuit VTT. Dédé L. devait également y participer mais le froid et le vent ont eu raison de sa volonté.

Le parcours de 75 km nous fait sillonner l’est de « Pontivy Communauté » : Neulliac, Kergrist, Croixanvec, St Gérand, Gueltas, St Samson, Rohan zone de ravitaillement, Abbaye de Timadeuc zone des Grâces, Crédin, Pont Hamon, Kerfour, Noyal, (re) St Gérand et Pontivy.

A l’heure du p’tit noir et du quatre-quarts, un nom revient chez les routiers : Coët Moru, l’épouvantail de la randonnée. Point positif, le vent adoucie la grimpette.

Croixanvec, un cyclo de Mûr se joint à nous quatre, tout heureux qu’on lui serve de guide. Un chouïa perdu le mûrois, depuis peu dans la région, il a délaissé la limonade bordelaise pour la bolée made in Breizh.

Retour au Gros Chêne, de charmantes bénévoles nous tendent les bras pour… nous offrir casse-croute, boissons et autres gourmandises. Merci amis pontivyens pour cette matinée, l’an prochain, pas d’invit à Borée.

Catherine, Evelyne et consœurs, avez-vous mis le nez à la fenêtre en ce dimanche des Rameaux à 11 h ? A en croire un ancien marin, plutôt bon dans ses prévisions, ceci donne la tendance pour l’année (Vent des Rameaux ne change pas de sitôt). Gageons que les prévisions de l’Albert Simon des mers et le dicton n’aient pas cours les années bissextiles.

 

Dimanche 27 mars

Parcours prévu et réalisé : Kerfourn – Naizin – Réguiny – Le Point du Jour – Josselin – Les Forges – (dir. La Chèze) Bréhan - Rohan. 73 km pour 676 m de dénivelé.

Présents : Dédé P, Martial, Didier, Jean-Pierre, Daniel et Alain.

Routes mouillées, soleil et vent forcissant de sud ouest.

Affluence moyenne ce matin, n’aurait-on point avancé le réveil d’une heure à 2 h cette nuit ?

A peine quelques kilomètres effectués, Jean-Pierre s’octroie la troisième place catégorie crevaisons depuis le début de l’année après Daniel et Christian. Le podium étant connu, Guidonneurs inutile de crever avant la fin de l’année, sauf pour voir votre nom figurer dans ce classement. La monture de Jean-Pierre a changé de stratégie, d’ordinaire c’est au repos, dans le garage, qu’elle se dégonfle. Septique quant à la loyauté de son pneu, Jean-Pierre nous invite à poursuivre notre route, il abrège sa sortie.

Pas des plus affriolantes la portion du parcours entre Naizin et Réguiny, pas un mètre de plat et un revêtement granuleux plein de petits doigts qui agrippent les pneus et en sourdine, lancent des « ne nous quitte pas, oublions le temps… ». S’il en est quelques uns qui n’oublient pas le temps sur cette route, les concurrents du « Trophée Centre Morbihan » juniors. Dans le sens inverse, pas plus facile, les tous premiers réalisent quarante deux de moyennes sur la distance. C’est beau la jeunesse mais tant qu’on peut enfourcher sa bicyclette, tout va pour le mieux.

La Bottine, Dédé P., Martial et Didier bottent, non pas en touche, mais vers leurs engagements familiaux respectifs. Des œufs de Pâques à cacher dans le jardin ?

Plus que deux sur le parcours du jour. Jour de fête à l’approche des Forges, les flashs crépitent, « Souris collègue t’es pris en photo ». Passé Les Forges, roulements de tambours, non Saint Pierre pile de la glace pour l’apéro. Juste arrivés à l’aire de pique-nique du Cambout, Saint Pierre qui a dû se prendre les pieds dans le tapis, nous déverse une provision de glaçons sur le dos. Après dix minutes d’attente et ne voyant pas la suite venir on a repris la route tout doucettement.

Un peu déçus de la tournure des évènements, mouillés, passablement gelés, Noyal n’a pas eu le plaisir de nous accueillir au retour.

************************************

 

 

 

 

SORTIE DU CLUB 2017 : nouvelles photos 5 mois
SORTIE DU CLUB 2017 5 mois
2e semestre 2017 8 mois
BOSMELAC 8 mois
BOSMELAC 8 mois
Daniel BARACH 8 mois
Gérard TOUZE et 9 autres 8 mois
Galerie du 11/02/2017 : nouvelles photos 8 mois
2e semestre 2017 9 mois
Bal du Guidon noyalais 2016 : nouvelles photos 12 mois
Bal du Guidon noyalais 2016 12 mois
Octobre 2016 12 mois
Septembre 2016 1 an
Août 2016 1 an
Juillet 2016 1 an